20 avr. 2017

"Dossier 64" de Jussi ADLER-OLSEN

Mon avis - 4ème de couv -
Lecture d'avril 2017

Gros coup de cœur pour cette 5ème enquête du Département V. Je retrouve avec joie le trio infernal, qui est pris à partie aussi, dans ce thriller se déroulant au Danemark. L'histoire se déroule sur 3 périodes du côté de l'île de Sprögo, et démarre sur les violences faites à une jeune fille. Incomprise et relayée en tant que perturbée et instable celle-ci va voir sa vie sacrifiée et bafouée au profit de manipulateurs de l'extrême… La fin m'a plus que surprise, inattendue. Il faut savoir que ce camp de femme sur cette île a bien existé de 1922 à 1961, ce qui fait prendre une valeur inestimable à ce récit. Je le recommande chaudement.



4ème de couverture : 

Copenhague, 2010. Une brutale agression dans le quartier de Vesterbro incite Rose, la bouillonnante assistante de l’inspecteur Morck, à rouvrir un cold case sur la disparition inexpliquée d'une prostituée. Cédant à ses pressions, le Département V exhume une macabre affaire datant des années 1950 : sur la petite île de Sprögo, des femmes sont internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad…
Avec cette nouvelle enquête de l’incontournable trio formé par Carl Morck et ses assistants Assad et Rose, Jussi Adler-Olsen fait monter la tension d'un cran en nous plongeant dans un sombre chapitre de l’histoire du Danemark, où l’influence des extrêmes est plus que jamais d’actualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire