23 juil. 2017

"Résistants" de Thierry CROUZET

Mon avis - Extrait - 4ème de couverture
Lecture de juillet 2017


Ce roman n'est pas seulement un thriller scientifique mais bien une source d'informations réelles sur notre monde dont les gens n'ont pas forcément conscience. Mon avis était déjà fait sur les antibiotiques, mais là, avec de vraies données, on comprend mieux les catastrophes qui arrivent et qui nous envahissent petit à petit… Pourquoi toutes ces anciennes maladies qui reviennent, pourquoi tous ces "crabes" qui disséminent de plus en plus ici et ailleurs. Comment tout ceci se propage et plus vite qu'on ne voudrait le croire. Au travers de ces réalités, l'histoire romancée de deux personnages auxquels on tient, que l’on voudrait aider dans leur quête et avec qui on va faire le tour du monde. Un bon et beau récit que je recommande vivement. Un auteur à suivre.


Extrait :

" - C'est une catastrophe. On relève des traces de la plupart des antibiotiques dans les égouts, mais aussi dans l'eau courante, à des doses qui n'ont rien d'homéopathique."


4ème de couverture


Yash tue en répandant une bactérie mortelle dans la population ; Katelyn résiste physiquement et combat l’infection. Tout les sépare, et pourtant : ils sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre.

Bahamas. Katelyn, étudiante en médecine, travaille comme hôtesse pour les vacances sur le yacht d’un milliardaire. Elle passe un été de rêve quand une épidémie mortelle emporte soudain les passagers dans d’atroces souffrances. Katelyn est la seule survivante et Yash, le serveur dont elle est secrètement tombée amoureuse, a disparu.

Recrutée et formée par l’Anti-bioterrorism Centre de Seattle, qui s’intéresse de près à son étrange résistance, Katelyn est chargée d’une mission : retrouver Yash pour isoler l’infection.

Livrée à un véritable combat intérieur – arrêter l’homme qu’elle aime pour stopper son errance criminelle –, la jeune épidémiologiste se lance dans une course contre la montre. Surnommée « adversus », la bactérie tueuse résiste à tous les traitements connus. Mais Yash ne tue peut-être pas aveuglément… Assouvit-il une vengeance ? Le jugement de Katelyn n’est-il pas troublé par ses sentiments ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire