21 sept. 2017

"Kuru" de Katia CAMPAGNE

Mon avis - 4ème de couverture
Lecture de septembre 2017


Un thriller fantastique sur fond de cannibalisme, des secrets de famille dévoilés au fur et à mesure de l'histoire. De la science au rituel en passant par un virus, Katia nous emmène dans la noirceur de crimes immondes. Un cauchemar dans lequel Gabriel s'enfonce. Une histoire attirante et accaparante qui se lit bien avec des paragraphes courts, la bonne recette pour ce style de roman. J'ai rencontré l'auteure au Salon de Tulle, une femme toute douce, discrète mais qui sait mettre en scène d'horribles séquences meurtrières. A savoir : deux précédents livres, IVM et IVM2 sont à lire aussi. A suivre indéniablement.



4ème de couverture :


En 1957, deux scientifiques découvrirent en Nouvelle Guinée, une étrange maladie neurologique qui avait décimé toute une population aborigène. Cette maladie était induite par un rituel nécrophage au cour duquel la tribu consommait les organes de leurs défunts pour s'approprier leurs forces. Des analyses et expérimentations permirent de la répertorier dans les maladies spongiformes incurables. Sans aucun traitement.
Le gouvernement australien interdit les pratiques cannibales et la maladie disparut.
Mais ce qu'ils n'avaient pas découvert... C'était la durée d'incubation du virus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire