12 nov. 2017

"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric LALAURY

Mon avis - Présentation
Lecture de novembre 2017


Bonjour, fini "Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury des Éditions Prélude sur Netgalley. J'ai choisi ce roman pour sa couverture qui m'a attirée et son titre aguicheur. On en apprend peu dans la présentation, ce qui me convient tout à fait n'aimant pas lire par principe les 4ème de couverture. Et au final, c'est un récit où l'on se trouve entourée d'ombre du début à la fin. Une histoire bien noire où les secrets en sont le fil conducteur. Je me suis bien demandée où l'auteur allait m'emmener, un peu sceptique… et au cours de la lecture les secrets se dévoilent petit à petit. Alors, j'ai été captivée, très curieuse et éprise dans ce roman psychologique, le romancier a su maîtriser ces mots pour nous perdre dans l'ombre de Bill. Je n'en dirais pas plus sur la fin et cet excellent dénouement. On y trouve aussi une légère pointe de fantastique qui donne du pétillant à l’histoire (le style des romans de S. King). J'ai bien apprécié et je le recommande.




Présentation :

Bill Herrington est un homme heureux.
La cinquantaine approchant, mari et père comblé, il occupe un poste de professeur de littérature dans une prestigieuse université américaine. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...
Jusqu’au jour où il trouve dans son casier l’exemplaire d’un roman à sensation publié par un mystérieux inconnu : R. P. Kirkpatrick.
Pas de quoi chambouler Bill.

À un détail près : il s’agit d’une histoire vraie.
Celle d’un crime dont il était persuadé que personne n’en avait jamais eu connaissance.
Sur une île qu’il aurait voulu oublier pour toujours.

Cet ouvrage envahit bientôt l’existence de Bill et contamine tout autour de lui. Sa vie paisible et confortable ainsi que son équilibre psychologique vont vite menacer de voler en éclats sous l’effet dévastateur de ce livre vengeur qui a réveillé tous les fantômes du passé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire