2 déc. 2017

"Prisonnière" de Geneviève COUTANT

Mon avis - Présentation - Un mot sur l'auteure
Lecture de décembre 2017

Un récit, un témoignage, l'auteur ici nous parle de son vécu en tant que tétraplégique. Elle s'est battue contre les incompréhensions dues à ce handicap ou tout autres handicaps visibles ou non. Elle nous livre ici un récit poignant et nous donne une vue quotidienne de sa vie. Une bataille pour la liberté dans une société trop restrictive sur ce sujet. Quelques 38 pages où les mots décapent et nous ouvrent les yeux. J'aime aussi beaucoup la couverture qui résume bien les faits. Merci aux éditions Librinova et à l'auteure pour cette lecture.



Présentation :

Clara est devenue tétraplégique à l'âge de 9 ans. 
Elle a dû se battre contre sa famille mais également contre le corps médical pour s'en sortir. 
Elle a dû lutter contre les freins et les discriminations dans le cadre de son métier. A cet égard, elle a témoigné sur son parcours personnel et sur son travail auprès des étudiants de Grandes Ecoles pendant plusieurs années. 
Elle s'est reconstruite en résistant et en rencontrant l'amour.

À travers un récit court mais poignant, Clara témoigne des difficultés vécues au quotidien, dénonce des maltraitances subies lors de sa rééducation et délivre surtout un message d’espoir. Une véritable ode à l’amour !

Un mot sur l'auteure :

L'histoire que l’auteur raconte dans son manuscrit est la sienne. Son enfance et son adolescence ont été violentes et tristes au sein d'une famille austère puis dans les institutions dans lesquelles elle a été soignée. Elle s’est alors réfugiée dans les livres et dans l'art sous toutes ses formes et a rencontré l'homme de sa vie qui l'a acceptée comme elle est et qui est d'une générosité fascinante. Avec Prisonnière son souhait est d'apporter aux lecteurs une autre facette du handicap et d'interpeller les politiques sur une population en marge de la société.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire