2 avr. 2018

"L'immeuble aux métèques" de Frédéric SOULIER

Mon avis - Présentation - Extrait - L'auteur
Lecture de mars 2018


Je découvre cet auteur avec ce récit, je crois que je suis "addicte". Je retrouve un style que j'apprécie tout particulièrement dans l'écriture, et la façon de dire les choses, sans fioriture, avec un beau message à faire passer. Des mots directs, de l'humour noir, de l'amour, c'est franc, pas d'enrobage. J'ai vraiment adoré cette lecture. Virginie en parle souvent et j'ai bien fait de me lancer, merci à elle. L'histoire d'Ernest, croque mort, n'est pas anodine, il faut le lire pour le découvrir. Sa vie va prendre un chemin particulier. Beaucoup de références et de recherches sur certaines pratiques sont très enrichissantes. Bizarre peut être pour certains mais très réaliste pour ma part. On ne peut être que touchée par les personnages de l'immeuble aux métèques, une jolie palette haute en couleur. Pour tout ceux qui aiment sortir des sentiers battus je ne peux que le recommander, et moi je vais m'approprier ces autres récits. Ha oui ceci est une nouvelle que j'ai lu en une après midi. Le dernier "La chambre de lactation" est déjà dans ma PAL. Je vous pose un extrait qui entraîne une petite recette particulière…

Extrait :

« Puis, à l’aide d’un crochet chauffé à blanc, faites ce que l’on opère de nos jours avec une simple télévision : décervelez. » (de « L'immeuble aux métèques » par Frédéric Soulier)




Présentation :

Ernest Pasche, célibataire endurci et croque-mort passionné par son métier, meuble une vie pauvre en relations sociales en se goinfrant de cinéma. Mais lors de funérailles, il fait connaissance d'une jeune et jolie aveugle et de ses amis quelque peu originaux, qui se surnomment entre eux "les métèques". 

L'auteur :

Frédéric Soulier est né à Cognac en 1976. Tombé dans un fût d'eau-de-vie quand il était petit, il n'a depuis plus besoin de boire d'alcool pour en ressentir les effets (il continue toutefois à en boire). Lecteur compulsif, il est l'auteur de cinq romans. Un polar noir, Retour à la cité des monstres ; une satire sociale mouvementée, Epilogue ; un roman se déroulant dans un univers médiéval-fantastique, Les versets du Dernier Soupir, premier tome du cycle du Ténébriarque ; Le cri sauvage de l'âme, un pamphlet mâtiné de polar ; et Des morts des vivants, un roman d'anticipation se déroulant dans un univers post-apocalyptique.

https://fredericsoulier.wixsite.com/auteurindependant

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire